Lahardalle » Restauration collective » La conservation de nourriture à chaud avec un chariot repas

La conservation de nourriture à chaud avec un chariot repas

Un chariot repas est un accessoire de distribution de nourriture équipé d’un système lui permettant de maintenir les plats à chaud. Il est généralement utilisé pour conserver les repas au chaud dans un hôpital, un EHPAD ou un restaurant. Les chariots existent sous plusieurs variantes afin de répondre à tous les besoins de distribution de repas.

Les types de chariots repas

À la base, un chariot repas sert uniquement à conserver de la nourriture à chaud, mais les besoins ont évolué. Les chariots servent également à conserver les repas frais. On a donc des modèles de conservation à chaud et des chariots mixtes. Leur efficacité fait l’objet de beaucoup de polémiques, mais les produits de certains fabricants sortent du lot. À titre indicatif, il y a la marque ergelec, spécialiste du domaine.

Pour bien conserver les repas, les fabricants de chariots utilisent trois technologies de transfert de chaleur différentes. Il s’agit de la conservation par thermocontact, par air pulsé et par induction. Selon le modèle, le système est embarqué ou dissocié du chariot.

restaurant : charriot repas

Le fonctionnement des chariots repas

Les principaux chariots repas sont ceux à thermocontact, à air pulsé et les modèles à induction. Certains chariots repas intègrent l’une de ses technologies ainsi qu’une section de conservation à froid.

Le chariot à thermoscontact

Le modèle est généralement composé d’un système thermique séquentiel qui chauffe le plateau contenant les repas. Son chauffage se fait lorsque celui-ci entre en contact avec la plaque vitrocéramique. Le système de certains fabricants présente une grande autonomie afin de continuer à chauffer le plateau même quand le chariot n’est plus sous tension.

Le chariot à air pulsé

Ce modèle est fabriqué en des matériaux très étanches afin d’avoir une bonne isolation à l’intérieur du chariot. En effet, ces chariots produisent de l’air chaud à 140 °C qui circule pour chauffer les aliments. L’étanchéité empêche que le niveau de température intérieur soit corrompu ou que l’air chaud ne s’échappe.

Cette isolation permet aussi une reconstitution de l’air chaud par l’utilisation de l’humidité dégagée par les repas. La batterie de résistance chauffante est alors moins sollicitée. Ce chariot est moins énergivore et évite le dessèchement des repas.

Le chariot à induction

Le chauffage des repas se fait par transfert d’ondes sur un chariot à induction. À l’instar d’un four à microonde, le chariot à induction conserve les aliments par rayonnement d’ondes électromagnétiques à hyperfréquence.

Le choix d’un chariot repas

Pour choisir un chariot repas, il faut tenir compte de sa conception, sa praticabilité, et son mode de fonctionnement.

  • Le matériau de fabrication : Pour les projets de distribution de repas dans un hôpital ou un EHPAD, il faut choisir un chariot conçu en acier inoxydable. Ce matériau respecte les règles d’hygiènes. Par contre, si les services d’aliments sont à faire à l’extérieur du bâtiment, il faut des chariots en aluminium. Ils sont plus résistants face aux intempéries,
  • L’ergonomie : il faut choisir un chariot qui serait facile à utiliser. Les roues, le nombre de compartiments, les poignées et le système d’alimentations sont les critères importants à vérifier,

La disposition de la technologie :

dans un bâtiment monobloc, l’on peut aisément utiliser un chariot avec un système embarqué. En revanche, si l’hôpital ou le EHPAD a une logistique de transport importante, il faut prendre des chariots avec technologie dissociée.