Lahardalle » Gastronomie » Que faut-il savoir à propos du champagne ?

Que faut-il savoir à propos du champagne ?

Le champagne est une boisson dont la réputation est grande. Né dans la région nord-est de la France il fait la fierté de cette dernière. Découvrons, dans cet article, quelques détails utiles sur le champagne et les styles de champagne existants.

Origine du champagne

Le champagne, encore appelé vin de champagne, est une boisson claire et effervescente. Il vient principalement d’une région située au nord-est de la France dont il porte le nom, « La Champagne ». Sur ce site spécialisé, retrouvez tous les détails importants à propos du champagne. En effet, l’appellation « champagne » se justifie par rapport aux techniques de fabrication, aux cépages utilisés, à la délimitation géographique et aux rendements. Cette boisson effervescente, le champagne, est essentiellement à base de pinot noir, pinot meunier et chardonnay.

Le champagne : composition et production

Afin d’avoir un meilleur cru, une méthode spécifique de production est adoptée. Cette méthode de production se base sur les cépages (noirs et blancs) dont la culture s’étend sur une large zone du vignoble champenois.

Les cépages les plus utilisés dans la composition du champagne sont : le pinot noir, le pinot meunier et le chardonnay. Les pinots noirs et meuniers constituent les cépages noirs tandis que le chardonnay constitue le cépage blanc.

La production du champagne se fait suivant 7 étapes dont les 4 premières s’apparentent à celles de la production du vin. La différence s’observe alors vers la fin où apparaissent l’effervescence et les arômes.

Le pressurage des raisins en grappe est la première étape où des raisins, dans un pressoir, est extrait le moût. L’étape suivante est celle où le moût recueilli en plusieurs cuves passe au sulfitage qui consiste en un ajout de dioxyde de sulfate (SO2). Le débourbage, quant à lui, consiste à faire passer le moût d’une cuve à une autre tout en prenant le soin d’enlever les bourbes. La fermentation, une autre étape, se fait en deux temps.

À ce stade, des levures de fermentation sont introduites dans le moût. Elles jouent un rôle de transformateur changeant en alcool les sucres contenus dans le moût. Ensuite, on assiste à un assemblage, à la prise de mousse, au remuage, au dégorgement et au dosage.

La champagne, une boisson gage de qualité

Les différentes catégories des terroirs champenois

Les terroirs champenois se répartissent en trois grandes catégories à savoir : le Grand Cru, le Premier Cru et les crus périphériques. L’appellation Grand Cru est décernée aux communes viticoles dont la qualité des raisins atteint les 100 %. Le Grand Cru est la catégorie la plus prestigieuse.

Le Premier Cru est le nom porté par les cuvées provenant de l’un des 44 villages viticoles portant ce nom. Par ailleurs, on peut appeler « Premier Cru » un champagne qui vient d’une commune cassée autrefois « Grand Cru ».

Sont appelés crus périphériques ou autres crus tous les bons champagnes qui proviennent des communes non classées.

Quels sont les différents styles de champagne ?

Parlant des styles de champagne, il y a le champagne blanc des blancs obtenu avec les cépages de chardonnay. Le champagne millésimé est le résultat de la mise en commun de plusieurs vies d’une même année.

Plusieurs millésimes mélangés donnent naissance au champagne brut. Le champagne rosé, quant à lui, est le fruit du mélange d’un vin rouge et celui blanc.